Blogue Bell Média TVPlus
La référence pour les agences et les annonceurs
Astral TV Plus
Publié par , le 7 janvier 2013, dans Télévision | 1 commentaire

Bien que les télés intelligentes gagnent en popularité, plusieurs consommateurs américains n’utilisent pas ces téléviseurs à leur plein potentiel.

En effet, selon une étude du NPD Group, on estime qu’il y a plus de 25 millions de foyers équipés avec une télé connectée parmi les quelque 114 millions de foyers avec téléviseurs aux États-Unis. Près de la moitié des foyers, soit 12 millions, ont une télé connectée à Internet et n’utilisent pas toutes les capacités technologiques de leur nouveau téléviseur, comme l’accès à Netflix, YouTube et Hulu.

Une autre étude, soit celle de One Touch Intelligence, ajoute que « le ratio de 50 % des téléviseurs intelligents branchés à Internet est demeuré stable depuis leur apparition à la fin de la dernière décennie. C’est une énigme qu’aucune industrie n’a réussi à percer jusqu’à maintenant! »

La situation n’est guère meilleure pour les lecteurs Blu-ray; plusieurs consommateurs s’en sont procuré un à l’achat de leur téléviseur intelligent, et seulement 15 millions de foyers ont branché leur Blu-ray à Internet (parmi les 42,1 millions de foyers américains qui possèdent un lecteur Blu-ray).   

« Sans une connexion à Internet, toutes les applications offertes sur ces appareils demeurent en dormance », affirme l’étude de One Touch Intelligence.

Une partie de la réticence des consommateurs face à cette technologie s’expliquerait par leurs sentiments partagés relativement au re-branchement de leur équipement audiovisuel ou du remplacement de leur décodeur numérique (set-top-box).

« Jusqu’à ce qu’une gamme complète de produits pour distributeurs de programmation multividéo (multi-video programming distributors) soit offerte sur un lecteur Blu-ray ou une télé intelligente, l’utilisation de ces appareils pour regarder la télévision linéaire demeurera limitée. Un autre facteur de réticence à l’adoption complète de la télé intelligente connectée : le manque de stockage de données. Comme les télés intelligentes ne disposent pas d’espace de mémoire, un réseau « cloud » pourrait venir changer le comportement…

 

Originalement publié sur MediaPost.com, le 24 décembre 2012.

Mots clés: ,
1 commentaire
tv connecté
8 janvier 2013 à 07:51

Par principe, les équipements équipés d’électronique voient leurs fonctions ou leur capacité s’étendrent.

Un smartphone devient tv, radio, montre, alarme, mail, net, téléphone etc. Forcement, étant donné le champ des possibilités, on sous-exploite l’appareil lorsqu’on l’utilise que pour la téléphonie ou le net. C’est la même chose pour les télés connectées.

De plus, des échanges avec des responsables de gammes de produits chez de grands comptes m’avaient déjà mis la puce à l’oreille : près de 15 % des fonctions sont utilisé sur les sites.

Sébastien


Les commentaires sont publiés après approbation.